samedi 14 août 2010

Quiz de la semaine

Voici encore un petit quiz pour tester votre mémoire de fidèle lecteur…

Lundi, les remous du sondage publié par le Figaro n'en finissaient pas de troubler la surface de l'actualité. Du coup, on avait du mal à voir encore le fond (déjà glauque au départ, il faut dire), où a sombré la réputation de Nicolas Sarkozy et de sa bande, plombée par les diverses affaires de malversations. Il s'agit jusqu'à nouvel ordre de soupçons, mais l'obstruction pratiquée par les gens au pouvoir pour empêcher une enquête honnête, incite à ménager une longue pause avant d'ajouter cette précision.

Lundi donc, un petit calcul appliqué au sondage en question permettait de découvrir que 80% de Français favorables aux promesses sécuritaires de N. Sarkozy, se traduisent par beaucoup plus de cinquante deux millions de Français, virgule six.
Ce sixième de citoyen est en fait:
a —Nicolas Sarkozy ?
b —Frédéric Lefebvre ?
c — Éric Woerth ?
d —Nadine Morano ?
e —un petit prématuré anonyme, dans sa couveuse?
(une seule réponse valable: 2 sixièmes ou plus de Français fausseraient les statistiques)

Mardi, dans son désir d'ouvrir largement la porte des emplois publics à la population, le gouvernement décrétait :
a —la fin des mensurations minimales féminines pour entrer dans la police (hier: 90.62.92) ?
b —l'abandon de l'obligation de mesurer plus de 1,60 mètre dans la police?
c —l'accès des emplois de guichetiers aux bègues et aux sourds ?

Mercredi, Nadine Morano exigeait des excuses de Marianne à la suite d'une couverture de l'hebdomadaire, illustrée d'une photo de Nicolas Sarkozy, associée au titre : «Le voyou de la république». Madame Morano est :
a —ministre des Affaires étranges de Syldavie?
b —sous-secrétaire d'état aux Gros mots ?
c —secrétaire d'état à la famille ?

Jeudi, pendant que ce blog faisait relâche pour achever provisoirement de beurrer du carrelage, d'autres se donnaient du mal pour vous informer. Avez-vous lu:
a — «Noblesse oblige», ou les réflexions politiques d'un autre bricoleur, chez Ruminances?
b — «Dati parle encore et se plante toujours», chez Sarkofrance ?
c — Tout sur le Tang, substance licite qui alimentait la nostalgie du Faucon ?

Vendredi, j'évoquais ici en quelques lignes un article de Mediapart qui a découvert une nouvelle raison de s'étonner des mœurs politiques en sarkozy. Il s'agit :
a —d'un élevage de lapins albinos dans l'appartement de fonction d'Eric Woerth ?
b —de la Légion d'honneur attribuée par Eric Woerth à son expert-comptable ?
c —de la Légion d'honneur attribuée par Eric Woerth à son boucher ?
d —de la Légion d'honneur attribuée par Eric Woerth à son plombier ?

Samedi, M. Poireau a sorti un nouveau billet, Le Grumeau, aussi, et il me reste du carrelage à beurrer.

3 commentaires:

madame.b a dit…

Lundi : réponse a (fastoche)
Mardi : réponse b (mais il me semble que les bègues et les sourds peuvent désormais envisager de devenir douaniers)
Mercredi : je n'ai jamais entendu parler de cette dame
Jeudi : occupée à chercher 3 mètres de bourrelet pour passepoil dans toutes les merceries de ma ville, je n'ai pas eu le temps de lire les blogs (mais je compte bien me rattraper dès maintenant)
Vendredi : réponse b (mais c et d ne sauraient tarder, probablement)

Personnellement, sur le carrelage je préfère la confiture

mike hammer papatam andropov a dit…

A la question 1, je dis réponse e, le petit prématuré, hydre mutante Ciotti accouplé Le Pen, un truc sympa, et cocasse, à découvrir (au début, ensuite en grandissant il vous extermine...)

Question 2 : c, des bègues et des sourds, parce qu'on s'en fout qu'ils se fassent insulter et traiter de fainéants de fonctionnaire, c'est dans la droite ligne de notre brave gouvernance de toute manière...

Question 3: a, elle est incompréhensible, elle doit donc être syldave.

Question 4 : c, tout sur le Tang, parce que ça m'interesse à mort, question de salubrité publique agrémentée du principe de précaution, dans un concept de développement durable, évidemment.

Question 5: d, pour services rendus à son ministère dans un ramonage fréquent de sa canalisation principale lorsqu'elle le démangeait un peu, par un ouvrier rustre, mais bien membré.

Le coucou a dit…

Madame.b,
encore un sans faute, si l'on saute la lacune de Jeudi! Mais passepoiler est un activité sérieuse: on comprend qu'elle dispense largement de passer se poiler dans la blogosphère.
Comme j'aimerais que ce soit aussi simple de beurrer le carrelage que mes tartines (à condition que le beurre ne soit pas glacé)! Je saurais d'un coup d'œil si j'ai l'épaisseur idéale pour mes papilles.

Mike,
la 1, on dit que c'est bon, car seul un ingénieur-maréchal sondeur-analyste pourrait répondre avec assurance.
2, c'est la b: terminé 1,60 mini…
3, il faudrait que je demande à Rimbus qui a été ambassadeur en Syldavie… C'est peut-être le cas, en efft.
4, c'est très bien, à la tienne ! Moi je ne connais pas. De mon temps, en culottes courtes, on s'intéressait surtout à la poudre de coco.
5, hélas, tu t'es trompé, mais je suppose que tu l'as fait exprès, grand modeste ! :-))