vendredi 25 avril 2008

Conseils au maire débutant —6

Rien n'est plus préjudiciable aux affaires d'une commune qu'une séance du Conseil municipal présidée par un maire mal à l'aise. Nous ne parlons pas ici de ses difficultés d'élocution, sans doute en voie d'être surmontées grâce à nos exercices, ni de sa crainte d'un coup fourré de l'opposition, non plus que de l'agacement qu'il pourrait ressentir à deviner chez certain adjoint comme une pointe de nostalgie de n'être pas assis à sa place… Non, nous parlons d'un malaise plus pernicieux encore, car il ne cessera d'empoisonner le maire inexpérimenté avec une force croissante jusqu'à la fin de séance : le redoutable mal aux pieds qui naît du choix de souliers inappropriés en cette occasion. Sa fierté dut-elle en souffrir, le maire débutant doit impérativement renoncer au port de chaussures neuves dont le cuir raide et la forme trop ajustée seront forcément nuisibles à la concentration. S'il veut bien nous croire, c'est en tatanes éculées qu'il se produira les soirs de conseil municipal.

5 commentaires:

juandelaselva a dit…

Petit conseil au blogger débutant :

"Toujours tu respecteras l'opinion d'autrui, jamais tu n'encourageras, les message anonymes."

Bref vous l'avez compris Cher JLF, le plus pénible à lire sur votre Blog ne sont pas tant vos positions plus ou moins pertinentes voire insolentes mais les messages remplis d'intolérance d'où qu'ils viennent d'ailleurs et de constater que malheureusement, souvent pour ne pas dire toujours, vos lecteurs optent pour un courageux anonymat.

En résumé sans se dévoiler il est aisé de dire tout et son contraire même le plus débile.

Petit conseil 2 au blogger débutant :

"celui qui ne diffuse pas les messages anonymes contribue à un débat de qualité et de respect"

Votre Bien Dévoué

Le coucou de Claviers a dit…

Comment ne pas souscrire à vos conseils, Cher juandelaselva ! À ceci près que j'habite une petite commune divisée par un choc électoral et que mes commentateurs, frileux, (je le regrette le premier), sont mal à l'aise à la fois avec internet et la situation du village. Ils ont aussi besoin de s'exprimer, et j'espère que peu à peu ils le feront sans masque —ou avec un pseudonyme… Votre message les y aidera peut-être? Cordialement, Jean-Louis Fraysse
PS: Comme vous le savez, ce n'est pas moi qui offre la possibilité de l'anonymat…

claire a dit…

N'étant pas une bloggeuse anonyme, c'est avec plaisir et curiosité que j'attends votre sujet de débat de qualité et de respect.

Anonyme a dit…

Je souhaiterai qu'en effet le débat politique s'engage dans notre commune :
quel programme dans le cadre des réalisations futurs, lisibilité du budget pour tous, réunion publique avec nos élus afin de permettre une réelle démocratie, des permanences de nos élus seraient une bonne chose ?...

Cela permettra de poser des questions de fond dans l'intérêt général, et de s'exprimer aux yeux de tous...

Anonyme a dit…

Un jour j'ai fait un rêve...

Il y a quelques temps ....
on avait plaisir de sortir dans le village, mais ... les élections sont passées par là...

Se réveiller en imaginant que tout pourrait être comme avant...

Nous le savons se sera difficile, pour certains clavésiens, on constate que chacun trouve sa légitimité et que c'est la faute de l'autre, alors que faire...

Le serpent qui se mord la queue...

Je préconise que nos élus mettent en lumiére leurs initiatives, mettent au coeur du débat les idées qui pourraient les différencier de quel bord qu'ils soient il me semble qu'il est de leurs responsabilité d'oeuvrer dans l'intérêt de notre village, et le rôle de chaque citoyen alors de faire la différence, c'est concret et la démocratie se remettra en marche...