mardi 15 avril 2008

Jumelage Claviers-Pékin compromis.

Mauvaise nouvelle : Claviers va entrer dans une zone de fortes turbulences avec la Chine, à la suite de cette histoire de pique-nique et de dalaï-lama invité d'honneur. Il semble pourtant que la rumeur n'était qu'une rumeur, mais voilà : les chinois sont vexés. Les seuls mots de dalaï-lama, même sortis d'un simple potin de village, les font sauter au plafond dans leur Cité Interdite. La Chine ne badine pas avec son honneur. Craignons donc une chute dramatique du nombre de touristes en provenance de cette grande nation, ainsi qu'un boycott impitoyable des exportations clavésiennes.
Trêve de plaisanterie. Ce que la Chine fait subir aux tibetains est inexcusable, ce que les dirigeants chinois de tout poil font subir à leur propre peuple est inexcusable. On peut, on doit boycotter au minimum la cérémonie d'ouverture des jeux olympiques. Quel spectacle, fut-il mondial, quel jeu mérite de passer avant les droits de l'homme ? Ceci dit, le site du journal Le Monde publie la photo d'une athlète chinoise handicapée malmenée par des opposants tibétains, à Paris semble-t-il. Ce n'est pas glorieux, comme fait de résistance ! C'est même assez minable. Et comme toutes les violences, elle nuit à la cause qu'elle voulait servir —ici, en fournissant aux propagandistes Chinois l'image d'une pure victime à exhiber. Pourquoi faut-il aux gens qui nous gouvernent du tumulte et des clameurs indignées avant d'épouser une cause juste ?

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Claviers ne se jumellera ni avec Pékin, ni avec l'Italie.
Notre petite pizzeria vient de se voir refuser la concession de 2, 3 tables dans la rue Cabasson et à l'ordre de faire silence à partir de 22h00 sous peine de voir une descente des uniformes bleus (s'ils daignent se déplacer!).
Pour rappel, le couple présidentiel local demeure à côté et ne souhaite pas être perturbé par les éclats de vie dans la rue. Que dire des nuisances occasionnées par "le Cercle de la Fraternité" en été et ce après 22h00, ou les bruits des terrasses des restos.
Outre le fait que cette décision ait été prise unilatéralement sans en référer aux élus municipaux, on peut s'inquiéter des retombées sur l'animation estivale donc touristique à Claviers;
Le couvre-feu de 22h00, premier geste pour l'amélioration de Claviers..... enfin surtout de la rue Cabasson.

Anonyme a dit…

Les internautes d’origine chinoise du monde entier lancent un appel au « boycott des produits français » (Le Quotidien du Peuple)
mardi 15 avril

Un grand nombre d’internautes d’origine chinoise de l’intérieur et de l’extérieur du pays ont lancé un appel en vue de boycotter les produits français, mais il y en a d’autres qui ont exprimé leur doute envers cette façon de faire et envers ses résultats réels.

A l’heure actuelle, pourvu qu’on actionne le moteur de recherche en chinois et qu’on introduit les quatre mots han qui signifient « boycotter la France », il apparaîtra alors le titre suivant : « A partir de ce moment-là, ne conduisez plus les voitures de marque Peugeot, n’utilisez plus le parfum français, ne dégustez plus les plats de la cuisine française ! », « Citoyens chinois, redressez-vous et enlevez les LV (produits français de marque Louis Vuitton) que vous portez sur vous. », « Ordre de mobilisation n°1 - boycott le 1er mai de Carrefour sur tout le territoire chinois », ... C’était à partir du 9 avril qu’un grand nombre d’internautes chinois de l’intérieur et de l’extérieur de la Chine ont commencé à lancer l’opération de « boycott des produits français », ce pour répondre énergiquement aux obstacles soulevés par les « indépendantistes lors du parcours à Paris du relais de la flamme des Jeux olympiques de Beijing et surtout de l’attitude non amicale envers la Chine des autorités françaises concernées et d’une grande partie de la population parisienne.

Ces derniers jours, les textes en ligne appelant au boycott des produits français sont apparus non seulement sur les principaux forums les plus appréciés en Chine, tels que Tianya.com, Mop.com, Xici.net et Sohu.com, et également sur plusieurs forums très connus des ressortissants chinois à l’étranger, dont le Forum de York qui figure parmi ceux qui ont réagi de façon la plus énergique. Parmi les quatre textes concernés publiés par ce forum de ressortissants chinois installés à Toronto, au Canada, celui qui porte le titre de « Veuillez boycotter autant que vous le pouvez les produits français ! » a obtenu le plus grand nombre de visites.

Comparé au « Forum de York », les internautes affiliés à un autre forum réputé de l’Amérique du Nord, « E-mail des ressortissants de l’Amérique du Nord » ont également engagé des discussions animées sur cette question. Certains d’entre eux ont proposé d’écrire un message de protestation à LV (marque de luxe Louis Vuitton). « Protestation à l’égard de Paris pour son attitude insolente et impertinente envers la torche des Jeux Olympiques de Beijing », « Veuillez dire à tous ceux que vous connaissez de mettre en quarantaine les LV, les LVMH (Louis Vuitton-Moët Hennessy) et tous les autres produits de marque française », « Lorsque vous envisager d’achetez un français de grande marque française, réfléchissez d’abord une minute à ce que les Français nous ont fait. Ils nous menacent, ils nous défient, ils nous narguent au nez et ils s’allient avec les plus dangereux ennemis de la Chine ! ». Au Forum d’Apple où les étudiants y vont souvent, un internaute a écrit : « Que pourrions-nous faire ? Un sac français et la dignité d’un Chinois, un produit cosmétique français et la face d’un Chinois, quel est le plus important, réfléchissez bien en tant que Chinois et vous sauriez alors que faudra-t-il choisir et qu’est-ce qu’il y aura à faire !... ..., Faudra-t-il que ces maudits Français continuer à diviser notre pays avec leur sale argent et à humilier et à insulter notre peuple ? »

L’indignation des internautes chinois est parfaitement compréhensible. Le 7 avril, lorsque la cinquième étape de la flamme sacrée des Jeux Olympique de Beijing se déroule à Paris, la capitale de la République française que tellement de Chinois admirent, apprécient et respectent, cette patrie de Pierre de Coubertin, fondateur des Jeux Olympiques modernes que tous les Chinois respectent et honorent au plus haut degré, des activistes de l’ « indépendance tibétaine » se sont livrés à des actes abominables en attaquant les relayeurs pour tenter d’arracher la torche de leurs mains, et surtout c’était l’attaque contre la faible Jin Jin, une jeune handicapée sportive chinoise assise dans une chaise roulante, qui protégea courageusement la torche qu’elle portait dans ses bras, qui indigna au plus haut point tout le peuple chinois, alors qu’aucun Français et qu’aucune Française n’a montré de la compassion pour cette faible handicapée moteur sans aucune défense et ne se révolta contre cette attaque indigne. Ce qui ajoute à cela, c’est que presque tous les Parisiens étaient restés impassibles et totalement indifférents quand les voyous et les malfaiteurs attaquaient les porteurs de la torche olympique, criaient des insultes à l’égard des étudiants chinois et déchiraient le drapeau de la Chine !

Ce qui accentue l’indignation de l’ensemble du peuple chinois c’est l’attitude adoptée par les autorités française au mépris de la Charte olympique qui prône la séparation de la politique des Jeux Olympiques. Le maire de Paris a Bertrand Delanoë a ordonné l’accrochage au-dessus de la mairie d’une banderole sur laquelle est écrit en grandes lettres « Paris défend les Droits de l’homme partout dans le monde ! », ce qui est extrêmement impoli envers des hôtes de passage et envers tout un peuple fort de 1,3 milliard d’habitants et qui a obligé le relais de ne pas s’arrêter devant la mairie d’une capitale qui vous insulte. En Chine, on reçoit toujours un visiteur avec politesse et courtoisie, même si celui-ci ne vous plaît pas tellement. Les médias français ne sont pas restés en arrière, ils ont fait de leur mieux pour attiser la haine des Français contre le peuple chinois ! Les principales presses françaises, tels que « Le Figaro » et « Libération » ont publié des reportages portants des titres comme « Défaite écrasante de la torche à Paris ! » et « Une gifle à la Chine ! », et ils éprouvent un malin plaisir et une grande satisfaction d’avoir aider les « indépendantistes tibétains » dans leur lutte pour diviser la Chine. C’est pourquoi sanny_chao débordant d’exaltation a lancé l’appel suivant : « La nation chinoise, que ce soit la population de l’intérieur du pays ou les ressortissants chinois à l’étranger, n’a jamais été aussi unie et solidaire. Avançons la main dans la main !!! Que les Carrefours de tout le pays deviennent déserts et silencieux le 1er mai ! Veuillez m’aider à envoyer le message à travers tout le pays pour que le plus possible de monde en soit informé, merci ! » Effectivement, un grand nombre d’internautes des autres villes chinoises ont répondu vivement à cet appel et ils l’ont transmis sur les forums de toutes les régions du pays.

Mais sur le réseau internet, une partie des internautes ont exprimé leur doute pour cette manière de faire et ils appellent à la prudence quant à cette opération de « boycott des produits français ». « Moi, je pense que contribuer par tous nos efforts pour renforcer la puissance de notre pays vaut mieux et est plus réaliste que de ne pas acheter les produits des autres pays. » a indiqué un internaute. Sohu.com a publié un article d’un internaute qui porte le nom de « Paladin valeureux de prouesses et d’action généreuse » qui estime : « Combien y a-t-il de produits français en Chine ? Très peu. Il vaut mieux maintenir les échanges entre la Chine et la France, c’est comme cela qu’on pourrait faire en sorte que les Français n’entendent pas seulement un son de cloche et qu’ils ne deviennent de plus en plus partiaux dans leur jugement !
Sources Xinhuanet

Le coucou de Claviers a dit…

Le peuple Chinois en lui-même n'est évidemment pas mis en cause dans la campagne actuelle pour le respect des droits de l'homme en Chine et au Tibet !
Sont visés les dirigeants qui, du haut en bas de l'échelle du pouvoir, mènent leur peuple d'une poigne de fer. JLF