lundi 19 mai 2008

Conseils au maire débutant —12

Une erreur assez répandue chez les maires néophytes consiste à s'abandonner à l'ivresse du pouvoir avec son ban de féaux municipaux et l'arrière-ban du copinage électoral. On essaye les fauteuils, on s'admire en écharpe, on joue avec la sirène, on visite tous les placards et recoins de la mairie… Et dans le même temps, on traite par le mépris les élus de l'opposition, ou pire : on les ignore. L'élu qui voit plus loin que le bout de son nez, c'est à dire à six ans de distance, doit se soucier de sa réélection dès les premiers jours du mandat, et pour cela il faut d'emblée couper les jambes et le sifflet à l'opposition. Le meilleur moyen est de joindre l'utile au très utile, c'est à dire de respecter ce faisant quelque point du programme annoncé durant la campagne. Ainsi, à titre d'exemple, si l'on a fait miroiter à la population l'installation prochaine de réverbères solaires dans le village, et qu'un tel appareillage se révèle, en définitive, incommode à mettre en œuvre, le maire débutant pourrait se rabattre sur des luminaires à dynamo, équipés d'un dispositif à pédales au pied de chaque support. Un vote de la majorité municipale déléguera aisément aux conseillers de l'opposition le soin de se coller aux pédales de la nuit tombée jusqu'aux premières heures du jour. À ce régime, s'il leur reste assez d'ardeur pour critiquer la majorité, c'est à n'y rien comprendre !

17 commentaires:

Anonyme a dit…

Ceci est mon troisième message, les deux précédents n'apparaissant nulle part...L'opposition critique beaucoup mais que fait-elle? Les élus de l'opposition ont-ils décidé une fois pour toutes de boycotter LEUR village? Ils apparaissent à la terrasse de l'auberge Provençale mais qu'en est-il de manifestations comme la fête de l'Europe sensée rassembler tous les clavésiens de souche ou autres, la journée de nettoyage du village (mais est-ce bien leur village dont je parle?)? Comment, nous, clavésiens, qui avons élu les membres de l'opposition, pouvons-nous admettre leur désertion au nom de la rancune? Ce n'est pas un exemple qu'ils donnent et celà en devient ridicule.J'avoue ne pas comprendre!

Le coucou de Claviers a dit…

1— À la manière de l'équipe que vous soutenez, vous pratiquez l'affirmation mensongère: vos deux prétendus messages précédents n'existent pas, ou alors ils se limitaient à des injures comme ceux des deux camps que j'ai supprimés. Rien ne disparaît vraiment, je peux aisément le vérifier.
2—les élus de l'opposition ont pratiqué le nettoyage les années passées ; qu'ils manquent d'enthousiasme à côtoyer des adversaires aussi fourbes est parfaitement compréhensible.
3— Le village ils l'aiment et le connaissent bien, infiniment mieux que la plupart de ceux qui se sont complaisamment affichés lors du nettoyage.
4— Il n'y a pas de désertion, mais une lutte entre une opposition à la recherche de son équilibre et les tricheurs aux affaires, les intérêts privés coalisés avec eux . Ce n'est pas facile, car les élus minoritaites sont aux prises avec une déloyauté constante depuis la campagne électorale, dont votre commentaire constitue un petit exemple supplémentaire. JLF

Anonyme a dit…

aux conseillers de l'opposition le soin de se coller aux pédales de la nuit tombée jusqu'aux premières heures du jour.

Quelle bonne idée Monsieur, cela fera un peu d'exercise pour ceux et celles qui ne se sont pas présentés à la journée de nettoyage de leur village qu'ils, soit disant, aiment ou aimaient tant!!!
M. Fraysse, pourquoi ne pas vous présentez pour un prochain mandat?
Vous avez la critique facile pour tout, alors montrez ce que vous savez et pouvez faire.

Anonyme a dit…

Je corrige mon précédent message
(car j'en ai bien écrit 3,celà n'a rien de mensonger)mais contrairement à ce dernier je n'avais pas reçu de confirmation d'envoi, une fausse manoeuvre de ma part sans doute...
Mr Fraysse, vous m'attaquez alors que je n'ai fait que poser des questions, que je ne fais qu'essayer de comprendre pourquoi deux mois après les élections les rancoeurs sont aussi tenaces.
Voyez-vous monsieur, j'ai suivi de près ces élections et me suis fait une opinion sur les prétendants jusqu'à la dernière minute, dans l'isoloir. Contrairement à vous, j'ai vôté pour des personnes, pas pour une liste. Il se fait qu'environ 80% des actuels élus faisaient partie de mes choix et il en est plusieurs de l'opposition. Je comptais sur ces gens et sur leurs promesses et je ne fais que constater, comme pas mal d'autres si vous ouvrez vos oreilles, que ces élus "démissionnent" lorsque quelque chose est organisé pour le village. Se poser en éternelle victime ne fera pas avancer les choses!Qu'ils aient une dent contre la mairie, à la limite, je pourrais accepter mais qu'ont-ils contre les clavésiens pour fuir toutes les opportunités de les rencontrer? Il n'y a pas deux clans comme vous vous acharnez à le dire, il y a UN village qui attend que ses élus, TOUS ses élus agissent pour lui!!!!

Le coucou de Claviers a dit…

Comment pouvez-vous espérer que des élus trahis par deux des leurs, au terme d'une campagne de rumeurs déloyale, collaborent avec ceux qui ont conquis la mairie par une sorte de mini-coup d'état légal ? Légal, certes, mais que tout citoyen qui se soucie un minimum de l'honnêteté en politique, de quelque bord qu'il soit, ne peut que condamner. Il reste à l'équipe aujourd'hui aux commandes à gagner comme elle le pourra une confiance à priori imméritée. Le contenu de vos deux commentaires, qui se résume en fait à une attaque en règle de l'opposition, prouve qu'il s'agit en fait de manœuvres visant à soutenir le maire nouveau et ses amis. Enfin, s'il y a UN village uni, comme vous le dites, pourquoi ne pas le démontrer en organisant la consultation des électeurs que j'ai suggérée ?

Le coucou de Claviers a dit…

Réponse à l'anonyme de :"Quelle bonne idée Monsieur"…

Comme vous intervenez anonymement, on ne peut savoir si vous avez vous même participé ou non au nettoyage. Moi, je n'y ai pas participé, d'une part parce que j'avais autre chose à faire au début de l'opération (en fait, je n'y ai jamais participé depuis que cette action a été lancée, sous la précédente municipalité : jamais disponible au bon moment), d'autre part je n'avais guère envie de me retrouver en milieu hostile, puisque, comme par hasard, se sont vertueusement affichés en majorité des sympathisants de votre équipe.
Pour la dernière partie de votre commentaire, je vous renvoie à ce que j'ai dit au début de ce blog : je n'ai aucun goût pour toute forme de pouvoir, je suis rétif aux contraintes, et j'ai perdu le sens de la diplomatie en tombant dans l'escalier.
Enfin, pour le cas où vous l'ignoreriez, je vous signale que je suis libre d'exprimer mon opinion et qu'il vous est très facile d'y échapper : ne me lisez plus. JLF

claire a dit…

J'invite ceux qui, comme moi, n'ont jamais pu participer à la journée nettoyage du village à collecter dans un sac lors de leurs promenades hebdomadaires les déchets jetés sur la route et les chemins . C'est un petit geste discret et efficace.

Anonyme a dit…

Non, bien que vous le souhaitiez, je considère que garder l'anonymat me permet de m'exprimer plus librement étant donné que l'ambiance plombée du village ne porte pas à s'exprimer sur la place publique.
Je pense sincèrement que vous manquez d'objectivité Mr Fraysse car vous entendez un seul son de cloche, ne songez-vous jamais qu'il peut être faux?.Travaillez-vous à la mairie, voyez-vous ce qui s'y passe? Moi non! C'est pourquoi je ne peux pas affirmer que ce que disent les uns est plus vraissemblable que ce que disent les autres. La rumeur est bonne amie de la médisance.
Ce que je veux ici faire comprendre c'est que l'intérêt commun du départ qui était
"le village" s'est effacé au profit des rancoeurs et coups bas personnels. Les clavésiens sont pris en otage de ces querelles et ne comprennent bien souvent pas d'où elles proviennent. Il y a dans notre village bon nombre d'étrangers qui voient plus qu'ils ne comprennent...et que voient-ils: des élus absents, des promesses non-tenues, des commérages de bistrot et des amis de longue date qui ne se parlent plus. Que vous me croyez ou pas m'importe peu mais j'ai des amis dans les deux "camps", et des gens que je n'apprécie guère des deux côtés aussi. La plupart se sont présentés dans le but de faire avancer la machine, de changer des choses aussi et ceux qui le souhaitent y parviennent, les autres passent leur temps à ruminer la défaite.
Mes messages ne sont pas empreints d'agressivité mais si vous preniez la peine de discuter avec des gens neutres vous constateriez que tout ça les désoriente et les afflige.

Le coucou de Claviers a dit…

J'observe que votre avant dernière phrase n'a rien à voir avec de la neutralité. En clair, vous dites que les tricheurs d'hier font avancer la machine (c'est bien le moins, ils ont détourné la mairie pour ça !) , et que l'opposition rumine sa défaite… Votre expression est incontestablement mesurée, je vous en sais gré, mais votre démarche révèle néanmoins un partisan habile de la "majorité". Quoi que vous prétendiez, une seule chose compte : un détournement de suffrages a eu lieu, en démocratie on ne doit pas s'incliner devant cela. JLF

Philippe Hermelin a dit…

Si vous désirez prendre contact avec les élus de la liste Claviers ensemble : http://claviersensemble.free.fr
N'hésitez pas.

Pour notre cher anonyme; permettez moi de vous dire qu'en vous lisant, , vous avez effectivement un esprit partisan... et cela et tout à fait votre droit.

anne a dit…

Le nettoyage de printemps est tres bien maisj'espere que se qui critique notre absence ne font pas parti des cochons qui polluent notre planete car cher internaute pour moi me faire photographier a cote d'un camion remplie de m---e n'est pas unegrande victoire, tous lesjours je fais attention à mes ordures...
Pour ma part je suis nouvelle au conseil il est facile de me critiquer si vous voulez me rencontrer je suis tous les jours dans mon magasin irregulierement a se qu'il parait mais assez souvent pour me lancer vos critiques en face je remercie se qui on vote pour moi mais je fais mon possible avec la super ambiance

Anonyme a dit…

Bien d'accord avec Claire.
Je n'ai pas participé au nettoyage car obligations ce week-end là.
Rien n'empêche de ramasser tout au long de l'année, comme je le fais, en me balladant... pas seulement à Claviers, partout aillerus où je croise bouteilles, boites conserve...

claire a dit…

Cher anonyme,
Observons les derniers faits. Si notre village était vraiment UN, nos élus auraient leur salle au sein de la maison commune pour se réunir et travailler à l'avenir de notre village. A ce jour, ce n'est pas le cas. Nous rêvons (tous?) d'harmonie, de solidarité, d'élévation des esprits, mais la réalité est souvent cruelle. Vous nous conseillez d'ouvrir nos oreilles à d'autres sons de cloche, je vous propose de regarder les faits tels qu'ils sont et d'admettre que vos croyances sont dénuées d'objectivité.
Bien à vous

Anonyme a dit…

Je reprends la plume, toujours anonymement mais soyez certains qu'au village,j'adresse la parole à tous ceux qui le souhaitent. Ce blog est bien évidemment un moyen d'expression intéressant, je déplore simplement qu'il ne soit pas plus neutre. Je répète que pour moi l'important n'est pas de tenir avec l'un ou l'autre camp, l'important est de voir notre village pris en main par tous ceux qui ont étés élus. Je ne reproche rien à Anne car je crois que sa situation n'est pas évidente car étant commercante elle se doit d'ouvrir la porte à tous, Philippe quant à lui est ouvert au dialogue et j'apprécie. Vous citez sans arrêt la journée de nettoyage mais ce n'est pas la seule manifestation neutre de Claviers: il y a eu la journée de l'Europe qui a rassemblé beaucoup de personnes d'horizons différents, mardi 27 il y aura la journée des voisins(qui s'est donc amusé à arracher les invitations des panneaux, à quoi celà rime-t-il?)dont le seul but est de réunir des gens autour d'un verre ou d'un petit repas et de leur permettre de mieux se connaitre, et il y aura d'autres occasions de réunifier les gens à Claviers car nous avons un village dynamique que d'autres nous envient. Alors, mon souhait c'est de voir les gens:élus,opposition,majorité, étrangers,clavésiens AOC ou non répondre à ces invitations et baisser les armes lors de ces occasions.

Le coucou de Claviers a dit…

M. ou Mme l'anonyme,
Vous vous êtes trompé d'interlocuteur. Je ne suis pas neutre, et mon blog n'a aucune raison de l'être ni de porter en priorité la voix des sans-opinion qui n'attendent pas après moi pour se donner la main. Je ne suis assujetti à aucune obligation de réserve. Dans votre camp, les contradictions abondent : vos élus et leur clientèle répètent à l'envie à qui veut bien les écouter qu'il n'y a pas d'opposition à Claviers, que tout va bien, mais simultanément ils s'obstinent à commenter mon blog anonymement, sous le prétexte de "l'atmosphère plombée du village", ou de la crainte d'agressions imbéciles venant de l'autre bord… Les élus pseudo-majoritaires multiplient les attaques sournoises contre ceux de l'opposition et leurs partisans, mais ils redoutent de se confronter à la population pour savoir ce qui passe réellement dans les têtes. Parce qu'à Claviers, comme partout, dans chaque camp, quelques poignées de personnes ne craignent pas d'afficher leurs opinions tandis que la majorité des gens cache ses pensées. J'ignore personnellement comment il serait possible de trouver une solution qui redonnerait à chacun sa dignité, mais la bonasse communale que vous préconisez ressemble fort à une manœuvre sans avenir. Si vous êtes réellement une personne de consensus, j'estime enfin que vous devriez vous exprimer à visage découvert, ce serait le seul moyen de démontrer que votre anonymat ne cache pas un manipulateur "Alternatif". JLF

Anonyme a dit…

Je suis désolée de l'interprétation que vous donnez à mes messages, que vous parliez de "manipulateur alternatif" alors que celà n'a rien à voir. Comme les opinions différentes des vôtres semblent chaque fois être malvenues, j'en reste là...mais je me pose la question de savoir sans dialogue comment vous pourrez parvenir à obtenir quelque chose!Vous ne donnez à personne l'envie d'échanger des opinions, les vôtres sont tranchées et les questions que j'ai posées sont retées sans réponses. Vous demandez qu'on laisse tomber l'anonymat mais n'ouvrez pas la porte à ceux qui souhaiteraient le faire car vous les jugez sans complaisance.

Micheline Starck a dit…

Je me demande s'il sera possible, un jour, d'arriver à un consensus avec l'équipe municipale telle qu'elle est constituée!
Il faudrait oublier la trahison. Pour ma part, j'aurai du mal...