lundi 26 mai 2008

Faire baisser le prix du carburant ?

J'ai reçu un mail dont l'original a dû partir, il y a peu, d'un pays anglo-saxon. L'auteur se propose et nous propose de faire baisser les prix du carburant en boycottant dans le monde entier deux distributeurs précis : Esso et BP. Le calcul n'est pas faux : si chacun de nous convainc dix personnes d'appliquer ce boycott et de passer le message à dix autres personnes, on arrive très très vite à un nombre de boycotteurs impressionnant. Les ventes d'Esso et BP chutent, donc ces deux compagnies sont obligées de baisser les prix pour attirer les clients, et bientôt, la concurrence aidant, toutes les autres compagnies sont contraintes de baisser également leurs tarifs… Je diffuse l'idée ici, mais je ne suis pas partisan de la chose. D'abord le pétrole s'épuise, ensuite, notre planète crève de pollution, entre autres du fait de la bagnole… Dans nos campagnes, le véhicule individuel est encore indispensable, peut-être même le restera-t-il, mais sous d'autres formes qui restent à inventer. Et pour stimuler la recherche, lui donner davantage de moyens, le carburant cher n'est pas en soi un scandale. À vous de choisir…

3 commentaires:

claire a dit…

J'ai reçu une version française de l'invitation au boycott des grandes stations d'essence. Total en fait partie. Il est vrai que nous sommes dans un monde en mutation; le pétrole, énergie pilier de notre économie, se raréfie et nous subissons les effets secondaires de son utilisation intempestive. Je m'étonne que l'on cherche, à grands coups, si la vie est possible sur Mars au détriment d'une gestion intelligente de l'énergie sur notre Terre.

claire a dit…

Je voulais écrire à grands coûts!!!

Anonyme a dit…

Les transports en commun au gaz naturel beaucoup moins polluants, ainsi que les voitures égalemment.