vendredi 23 mai 2008

Le site internet de la commune

Ma curiosité piquée par l'incident de l'ordre de citation des conseillers municipaux, je me suis connecté au site de la commune de Claviers. Demi-surprise, car c'était annoncé depuis un certain temps : la vitrine de la mairie a fait peau neuve. Et il faut bien reconnaître que c'est assez réussi : apparence soignée, simplification de la consultation, rapidité, mine d'infos pertinentes (du moins lorsque toutes les promesses seront tenues)… Bref, du joli travail.
Ceci dit, comme il est difficile d'être irréprochable en la matière, je trouve quelques clins d'œil d'un goût douteux, telles ces vignettes photographiques associées à certaines informations… Un gros plan de fesses en bermuda et des boules de pétanque pour égayer la composition du conseil municipal, un fragment de partie de belote accompagnant l'annonce des réunions publiques… On se doute qu'il s'agit d'humour, mais personnellement je regrette ce recours aux clichés les plus éculés de la soi-disant légèreté méridionale. Comme si dans le Midi l'on était incapable de sérieux, définitivement cantonnés aux boules et à la belote. Et que penser de la perle malintentionnée accolée aux Archives municipales absentes —c'est à dire, essentiellement, les documents de l'équipe précédente— : une vue de l'entrée du cimetière ? Une plaisanterie sur le passé voué à disparaître, l'enterrement des adversaires ? Dommage que l'élégance de la forme soit gâchée par ces petites bassesses. Difficile de se refaire.

1 commentaire:

claire a dit…

Je reviens du site officiel de la Mairie que je trouve également bien fait. Je reste interloquer par le choix des vignettes photographiques. J'avais entendu un élu alternatif dire qu'il était candidat au conseil municipal pour montrer au Maire sortant "qu'il en avait dans le pantalon" mais delà à l'afficher sur le site officiel rubrique "conseil municipal", il y a une marge de décence à respecter!!!
Quant à la symbolique du jeu de belote pour illustrer les délibérations, je laisse à chacun le choix de l'interprétation: Belote, rebelote et dix de der....