dimanche 25 mai 2008

Un drapeau tibétain sur la mairie de Claviers ?

Il y a quelque temps, j'avais suggéré, au maire nouveau de Claviers et à son conseil municipal d'émettre le vœu officiel d'un boycott de la cérémonie d'ouverture des jeux olympiques de Pékin par la France, à l'imitation de la municipalité de Notre-Dame-d'Oé… Sans succès jusqu'à présent. Il y a un autre geste simple de solidarité avec le peuple Tibétain que notre commune pourrait également faire, qui consiste à hisser le drapeau tibétain sur la mairie, comme 400 autres villes et villages de notre pays en ont pris la décision. Cela constituerait non seulement une modeste action en faveur des droits de l'homme, dont le coût se limiterait à l'achat du drapeau tibétain, mais aussi le signal réconfortant, adressé à la population, que nous avons à la mairie des gens capables de voir plus loin que nos collines. Accessoirement, Claviers deviendrait la première commune du canton à prendre en faveur des droits de l'homme une position reflétant celle de la majorité des français. S'il se trouve des élus que cette éventualité intéresse, ils pourront consulter la liste des villes ayant déjà hissé le drapeau tibétain sur le site Tibet-info.net

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci Monsieur Le SUPER MAIRE et ses marionnetistes d'avoir mis le "bordel" dans MON village. Heureusement que nos anciens ne sont plus la pour voir cela mais au fait on s'en fou il existe des choses plus graves il y a toujours plus grave mais l'ambiance à Claviers est tres malsaine la faute a qui, evident les 7 qui ne font rien qui ne participent a rien qui sont de mauvaise foi...
Mais peut etre n'ont ils pas le choix!!!les autres ne veulent pas d'eux .

Anonyme a dit…

CHACUN POUR SOI...

Une démocratie ne vaut et ne dure que si elle sait refondre constamment dans la communauté nationale l'individualisme qu'elle fait naitre.

Le fatalisme et l'individualisme sont les deux cancers de notre société. Voilà ce qui explique à mon avis le régression sociale et le manque d'audace de certains de nos concitoyens à agir à tous les échelons de notre société.

Quant à la mission de l'élu, outre son rôle administratif il doit assumer un rôle politique que le code municipal ne décrit pas, ce rôle implique principalement d'être à l'écoute des citoyens et disponible pour écouter leurs revendications, leurs doléances, mais aussi leurs suggestions.

Ce qui l'améne aux affaires, hors de la commune, soit une représentativité efficace auprés du conseil général, de la région, des initiatives audacieuses si les circonstances l'exigent, enfin c'est comme cela que je l'entends...



Mission de l'élu outre son ôle

Le Toupin a dit…

Lorsque Ingrid Betancourt était encore otage des FARC, lorsque Florence Aubenas était prisonnière en Irak , leurs portraits ornaient de nombreuses mairies de France.J'avais demandé que notre petit village fît le même geste; Que croyez-vous qu'il se passa ? Rien. On ne fit rien. Il ne faut surtout pas choquer..Voilà les petits villages.
J'habite AMPUS , village voisin (ou presque) du vôtre. Quans j'ai vu Claviers sur la liste de C Grébert , j'ai aussitôt voulu lire votre blog. A+

Le coucou de Claviers a dit…

Notre-Dame-d'Oé, le village dont je parlais à l'époque de ce billet, n'est guère plus grand que Claviers ou Ampus, si je me souviens bien. En tout cas on trouve sur la liste des communes de tibet-info-net nombre de petits villages… Merci et à bientôt.JLF